Aides souscription à une mutuelle complémentaire CMU

Les aides pour souscrire à une mutuelle complémentaire

Afin de protéger les populations les plus fragiles au niveau financer, l’Etat a mis en place la CMU complémentaire (couverture maladie universelle), qui est gratuite lorsqu’on ne dépasse pas un certain plafond de revenus.

Conditions d’octroi de la CMU complémentaire gratuite

Afin d’en bénéficier, vous devez :

  • Résider légalement en France depuis au moins 3 mois, de manière ininterrompue

  • Ne pas dépasser le plafond de 634 EUR par mois (montant au 1er juillet 2010) pour une personne isolée, en France métropolitaine.

Voici le tableau des plafonds. A noter que si vous bénéficiez d’un logement gratuit ou d’une aide au logement, vous devrez ajouter à vos revenus un pourcentage situé entre 12 et 16,5%.


tableau plafond CMU complémentaire

La CMU complémentaire est octroyée pour une période de 12 mois, la demande doit être introduite chaque année à une caisse d’assurance-maladie (CPAM, CGSS, MSA ou RSI). Vous choisirez vous-même votre assureur parmi la liste du fonds CMU.

Conditions d’octroi de l’aide à la souscription d’une mutuelle complémentaire

Pour ceux ne bénéficiant pas de la CMU, l’État a aussi mis en place une aide permettant de favoriser la souscription à une mutuelle complémentaire.

Aides pour les personnes dépassant de peu le plafond : l’ACS

Si vous dépassez de moins de 20% le plafond, vous aurez toujours droit à une aide de l’Etat. Vous devez rendre le formulaire S3715 qui permettra de définir vos revenus et le type d’aide auquel vous avez droit. Vous recevrez un chèque allant de 100 à 500 EUR par personne et par an.